Actualités

COMMUNIQUE INTERSYNDICAL DU COLLEGE RENE COTY D’AUFFAY

Objet : Inquiétudes concernant la scolarisation des élèves en situation de handicap au sein du dispositif ULIS du collège René Coty d’Auffay

Nous souhaitons vous alerter sur les conditions de rentrée catastrophiques dont sont victimes les élèves d’ULIS au sein de notre établissement. Ces élèves, souvent fragiles, sont en train de faire leur rentrée sans professeur, faisant face à une incertitude totale. Afin de diminuer au maximum le recrutement d’enseignants titulaires dans le premier degré, il a été décidé de faire subir aux élèves inscrits en ULIS une véritable maltraitance institutionnelle. Cet acharnement à vouloir placer des professeurs du second degré ou des contractuels non formés sur ce poste, alors qu’un de nos collègues motivé, connaissant la structure et inscrit à la formation CAPPEI, souhaite continuer à exercer sur ce poste, est complètement incompréhensible.

Monsieur le DASEN, lors de l’audience accordée au collectif des coordonnateurs ULIS collège, en fin d’année scolaire dernière, nous avait dit que si personne n’était nommé à la rentrée, Monsieur DUDOUIT serait maintenu sur son poste et qu’il ne ferait pas la rentrée dans un établissement pour en changer par la suite. Il se passe exactement le contraire.

Lors de l’audience du recours, qui a eu lieu avant-hier soir, le chef de service du pôle des ressources humaines a dit que le rectorat continuait le recrutement de contractuels pour le collège d’Auffay ainsi que celui de Bacqueville-en-Caux et que M.DUDOUIT et les autres seraient rappelés en fin de semaine (même si la rentrée est passée). L’annonce publiée sur Pole Emploi est une insulte au service public de l’Éducation Nationale.
Nous demandons dans les plus brefs délais la nomination de M.DUDOUIT sur ce poste.
Dans le cas contraire, nous envisageons un mouvement de grève à partir de la semaine prochaine.
Étant donné le manque d’écoute, nous envisageons également de demander aux représentants syndicaux de communiquer rapidement par voie de presse.
Veuillez croire, Madame, Monsieur, en notre attachement au service public d’éducation,

Contre le « pass sanitaire » Pour l’accès universel aux soins !

Toutes et tous en grève le 23 septembre !

En 4 ans, Blanquer a considérablement dégradé le service public d’éducation. Il a montré cette rentrée encore son incapacité à faire face à la crise sanitaire. Entre les évaluations nationales dès le plus jeune âge et l’instauration d’une part de contrôle continu pour l’obtention du baccalauréat, il a imposé une évaluation permanente des élèves au détriment de la relation pédagogique qui doit unir les enseignant-e-s aux élèves. À la toute fin de l’année scolaire, Blanquer a achevé la destruction du bac national et cassé l’indispensable collégialité des écoles. Il s’apprête à démanteler l’éducation prioritaire et la formation initiale. Chaque année, les suppressions de postes amplifient la mise sous pression des personnels. Stop ! Enseigner devient une lutte ! SUD éducation réaffirme la nécessité de mettre en place un plan d’urgence pour l’éducation qui remette l’intérêt des élèves et des personnels au cœur de la politique éducative et salariale du ministère.

L’école de Blanquer broie les élèves et les personnels : à l’inverse, SUD éducation défend sans relâche le projet d’une école plus égalitaire.

COMMUNIQUE INTERSYNDICAL DU COLLÈGE RENÉ COTY D’AUFFAY

COMMUNIQUE INTERSYNDICAL DU COLLÈGE RENÉ COTY D’AUFFAY À Madame la Rectrice de l’Académie de Normandie Objet : Inquiétudes concernant la scolarisation des élèves en situation de handicap au sein du dispositif ULIS du collège René Coty d’Auffay / évincement insensé de notre collègue M.Dudouit Mesdames, Monsieur, Nous souhaitons vous alerter sur les conditions de rentrée catastrophiques dont sont victimes les élèves d’ULIS au sein de notre établissement. Ces élèves, souvent fragiles, sont en train de faire leur rentrée avec une enseignante contractuelle recrutée via « Pôle Emploi » il y

Lire la suite »

Contre le « pass sanitaire »

Pour un plan d’urgence dans l’éducation et la santé, contre le « pass sanitaire », pour l’accès universel aux soins ! Ce communiqué a été publié le 31/08/2021 C’est Blanquer qui nous rend malades ! Le « protocole » qui sera mis en place dans les écoles et les établissements à la rentrée, c’est un protocole sanitaire allégé, qui mise tout sur la vaccination des élèves et des personnels, qui considère que, quand on est vacciné·e, on n’est ni contaminable, ni contaminant·e – ce qui est totalement faux –, et qui ne tient

Lire la suite »

Quelques illustrations

Mais aussi

Le Front social

L'UNIRS 76/27

LE CREAL 76

RESF 76

Solidaire, unitaire, démocratique, SUD éducation est un syndicat intercatégoriel qui s’efforce d’unir les revendications des personnels de la maternelle à l’université, dans les écoles, les collèges, les lycées, les universités et tous les services. Nous portons un syndicalisme de lutte qui défend les droits des personnels sans compromission avec la hiérarchie.