Actualités

Non à l'expulsion des parents de Sephora et Emmanuel !

Sephora et Emmanuel sont élèves de 3ème au collège Louise Michel à Saint-Etienne du Rouvray (76). Ils vivent dans notre pays depuis 3 ans. Congolais, mais en danger dans leur pays, leurs parents sont aujourd’hui menacés d’expulsion.

Depuis 3 ans Sephora et Emmanuel se sont parfaitement intégrés dans notre collège. L’un comme l’autre se sont inscrits à toutes les options proposées : Latin, Langue et Civilisation Étrangère, club journal, chorale, projet citoyenneté, éco-délégué. A chaque fois ils ont su s’investir et faire preuve d’enthousiasme dans leur scolarité, suivis et soutenus par leurs parents. Ces derniers ne ménagent pas temps et efforts dans des associations caritatives sur notre territoire.

C’est pourquoi, nous demandons que le dossier de cette famille soit réexaminé, pour que soit respecté le droit fondamental de Sephora, Emmanuel et leurs parents à vivre dans le pays qui est maintenant le leur, la France.

signez la pétition  ICI

MANIFS 1er MAI

• Évreux 10h rassemblement Place Mandle
• Rouen 10h30
• Elbeuf 10h00
• Le Havre 10h00 (Franklin)
• Dieppe 10h00

Condamnation de Valentin

Notre camarade VALENTIN condamné injustement pour usage de la liberté d’expression à l’encontre du Ministre DARMANIN. Aujourd’hui, 14 décembre 2020, le tribunal correctionnel de Rouen a décidé de condamner Valentin, militant CGT à 100 jours amende de 15€ pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique. En l’espèce, il lui était reproché d’avoir crié « DARMANIN violeur, sale violeur » le 26 juillet dernier à l’occasion de la venue du Ministre à St Etienne du Rouvray. Cette peine est loin d’être dérisoire pour un ouvrier ajusteur dans l’automobile sachant qu’elle

Lire la suite »

Blanquer se moque des personnels

Le Premier ministre et le ministre Blanquer se sont exprimés hier soir au sujet de la crise sanitaire. Les personnels étaient massivement en grève le 10 novembre dans le premier comme dans le second degré pour des dédoublements et pour des moyens supplémentaires afin que le service public d’éducation puisse surmonter la crise sanitaire. Deux jours plus tard, le ministre Blanquer refuse de répondre à l’urgence de la situation comme aux revendications des personnels. Le ministre ment lorsqu’il annonce avoir pris en compte des contaminations des élèves durant les vacances,

Lire la suite »

Des postes tout de suite

D’année en année, les gouvernements successifs réduisent les moyens alloués à l’Éducation nationale. et avec eux, celui des postes de remplaçant-e-s. Les suppressions de postes ont provoqué dès septembre l’épuisement des capacités de remplacement aussi bien dans le 1er que dans le 2d degré, privant ainsi des milliers d’élèves de cours et les personnels de formations comme le CAPPEI. Dans le premier degré, cette situation oblige en cas d’absence d’un-e enseignant-e à répartir ses élèves dans les autres classes déjà surchargées , ce qui dans le contexte sanitaire actuel met

Lire la suite »

Quelques illustrations

Mais aussi

Le Front social

L'UNIRS 76/27

LE CREAL 76

RESF 76

Solidaire, unitaire, démocratique, SUD éducation est un syndicat intercatégoriel qui s’efforce d’unir les revendications des personnels de la maternelle à l’université, dans les écoles, les collèges, les lycées, les universités et tous les services. Nous portons un syndicalisme de lutte qui défend les droits des personnels sans compromission avec la hiérarchie.